Words, words, words

Je cause, je cause, c'est (presque) tout ce que je sais faire

18 avril 2006

D'un Héros

    Hier, lundi de Pâques, Sissyneck et moi, toujours ravies de nous coltiner des bandes de touristes déchainés, nous avons été nous promener au Louvre. Après avoir vu l'expo sur le Paradis de Tintoret (on s'était fait celle sur Ingres et celle intitulée  De Cordoue à Samarcande vendredi soir), on a décidé de déserter les départements surpeuplés du musée pour aller nous réfugier dans des salles moins peuplées: celles de la peinture française du XIV° au XVIII° siècle.

 

    Vers la fin, alors que nos estomacs criaient famine et nos genoux pitié, nous sommes tombées sur un truc qui nous a regonflées à bloc. Une acquisition récente du Louvre, apparemment:



poule_au_pot

     Ce tableau, là, c'est Hercule terrassant l'Hydre de Lerne. Et Hercule est incarné par Henri IV, qu'on reconnait très très bien, je trouve. Le tableau est issu des ateliers de Toussaint Dubreuil, qui fait partie de la deuxième Ecole de Fontainebleau.

Bon, plusieurs remarques:

        Les pompes, on dirait les chaussettes à orteils de Sissyneck, et le vert émeraude, c'est super sex, mais ca fait pas très guerrier. A moins que ce soit pour être assortie à la bestiole, peut-être?
      Le corps a plutôt une position de demi-mondaine minaudeuse que celle d'un demi-dieu, même avec les cuisses luisantes d'huile, qu'on dirait que le brave Henri est passé à la friteuse. Rha puis c'est quoi cette peau de bête qu'il s'est jetée sur le dos? Le tapis sur lequel il jouait avec ses gamins, tapis qu'il essaye de faire passer pour le Lion de Némée? La serpillère avec laquelle il a nettoyé les écuries d'Augias.
       Enfin, c'est moi, où on dirait que le peintre a fait un collage (genre je découpe les magazines people et les fanzines de science-fiction, et je colle la tête des uns sur les corps des autres)? Nan, paske la tronche du bon roi Henri, là, elle a plutôt l'air de se marrer un bon coup de la grosse arnaque que représente le tableau. "Ahah les cons, ils croient vraiment que j'ai que ca a foutre, de jouer à chat avec un gros lézard croisé avec une étoile de mer?".

    Genre "Allez, l'Hydrrrre de Lerrrrrne, c'est fait, envoyez la Poule-au-Pot, je vais me la fairrrre avant souperrr. Piece of cake. Fingerrrrs in the nose" (prononciation d'époque, garantie par des enregistrements d'époque).

-----------------
Les mots sur la musique:

"Move 'em on, head 'em up
Head 'em up, move 'em on
Move 'em on, head 'em up
Rawhide
Count 'em out, ride 'em in,
Ride 'em in, count 'em out,
Count 'em out, ride 'em in
Rawhide! "

Posté par Mlle Moi à 20:59 - Culture - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    Alors là oui

    Je fais partie de la horde de touristes. Sitôt arrivé à Paris, direction le Louvres avec mon sac à dos. Après avoir visité toute la mésopotamie antique, les sculptures post-Révolution et le salon du neveu de Napoléon, et avant de faire plein d'autre choses (comme un touriste pressé de tout faire), je suis tombé sur cette peinture.
    C'est à ce moment que j'ai décidé de noter les tableaux qui m'attiraient.

    Merci pour la photo de si bonne qualité, je n'avais pas d'appareil photo.

    Posté par Luc-Etienne, 12 août 2008 à 18:37
  • ouais, on dirait que les trucages photos pour les magazines peoples étaient déjà en vogue, à l'époque... ça a pas tant changé que ça, en fait...

    Posté par indri, 18 avril 2006 à 22:19
  • Et en plus

    il manque le panache blanc. C'est du grand n'importe quoi, toussa. ;D

    Posté par Crooke, 18 avril 2006 à 22:19
  • OUAAAAHHH.
    Ça fait longtemps que je ne me suis pas autant marré devant une peinture !
    Du grand art, géniallissimesque. La position des jambes est dantesque, le déséquilibre dans... le déséquilibre. Le visage, du type : mais ou est mon dentier krénoudiou ?
    Génial.

    Posté par Monsieur Camille, 18 avril 2006 à 23:00
  • Arriver à tenir debout malgré une telle posture, surtout sur un monstre en caoutchouc gluant, ça tient de l'exploit divin - on comprends qu'il ait des cuisses énormes
    Quant auregard, il dit : "même pas vautré ! balaise hein ?"
    Excellent :p

    Posté par You des Alpages, 19 avril 2006 à 06:58
  • Magnifique ! de la caricature avant l'heure !

    Posté par abs, 19 avril 2006 à 09:13
  • En fait, une Hydre... C'est tout petit!

    Et on dis qu'Hercule est un héros pour l'avoir terrasser. Moi je le trouve plutot lache

    Posté par Coco, 19 avril 2006 à 10:49
  • J'avoue que l'air goguenard dudit Hercule est en effet à pleurer de rire. On dirait une parodie ou une pub pour un dentifrice ultrabright : on s'attend d'une seconde à l'autre à ce qu'il ouvre la bouche en un sourire de faux séducteur avec les dents qui brillent pour draguer la parisienne : "Alors les filles, ça vous épate, hein ?".

    Posté par STV., 19 avril 2006 à 11:37
  • Consternant, mais...

    J'aurais été le bon roi henri IV, j'aurais immédiatement fait roué vivant ce peintre après lui avoir fait avaler son tableau (le cadre y compris)
    En fait ce n'est pas Riton 4, c'est Guignol !
    Je serais Chirac, je muterais immédiatement le Conservateur du Musée du Louvres dans un bureau de postes de Guyane pour avoir fait acheter ça par le contribuable.
    Quoique, le bombarder alors ministre de la culture et de la joie de vivre, pour ainsi égayer les visiteurs du Louvres.
    Belphégor va mourir de rire !
    Putain la gueule de Riton !!!

    Posté par Martin Lothar, 19 avril 2006 à 22:27
  • Réponses

    Tous: je savais que ca vous plairait !
    J'aurais presque pu organiser un concours du style "Mais que dis Henri? completez le tableau par la légende appropriée", certaines de vos interpretations m'ont beaucoup fait rigoler

    Posté par Mlle Moi, 19 avril 2006 à 23:11
  • j'adoore

    mademoiselle Moi en critique d'art...
    Oui, tu pourrais nous proposer ça en bouillon d'écriture sur Frivoli.

    Posté par Enn', 20 avril 2006 à 10:16
  • uh uh uh le regard "what else ?" j'adore !

    bises iodées
    la marmotte

    Posté par la marmotte, 16 janvier 2012 à 10:20

Poster un commentaire