Words, words, words

Je cause, je cause, c'est (presque) tout ce que je sais faire

14 février 2010

D'un (ou deux) soupir(s)

  Je soupire.  Je soupire d'agacement, coincée dans le métro depuis 25 minutes alors que j'étais, pour une fois, partie en avance.  Je soupire de colère, plantée par une amie qui a presque deux heures de retard.  Je soupire de désespoir devant ma dernière connerie en date.  Je soupire de tristesse en entendant les inquiétudes de gens que j'aime à propos de gens qu'ils aiment.  Je soupire d'amusement en secouant la tête, à la lecture des mots d'amis.  Je soupire d'impatience en attendant certains... [Lire la suite]
Posté par Mlle Moi à 16:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

07 février 2010

   L'autre soir, de retour de mes deux jours de cours dans une autre ville, je suis arrivée devant ma porte vers 22h30, lourdement chargée comme d'habitude, assez crevée, comme d'habitude. Je compose le digicode... et la porte refuse de s'ouvrir. J'ai du merder, je le refais. Toujours rien. Une fois, deux fois, trois fois, dix fois. Faut se rendre à l'évidence, cette porte n'a aucune envie de me laisser passer.    J'y crois pas, ils ont changé le code pendant le laps de temps où je suis partie! Je m'absente même... [Lire la suite]
Posté par Mlle Moi à 10:37 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,
01 février 2010

De certains ré-aménagements

   Donner des nouvelles. Oui, ça doit être possible. Pas de façon très structurée, sans doute...    Je me suis sentie très persécutée par mon propre corps depuis la mi-décembre, de multiples façons. J'ai enchaîné saloperie sur saloperie, j'ai grincé d'énervement, chialé de douleur, tapé dans un mur pour me distraire. J'ai pris des médocs comme des bonbons, et j'ai fini un peu (beaucoup) shootée plusieurs fois. Je me suis plainte, beaucoup, à beaucoup de gens, qui, pour la plupart, ont été très compatissants, et ça... [Lire la suite]