Words, words, words

Je cause, je cause, c'est (presque) tout ce que je sais faire

27 juillet 2010

Des pieds niqués.

   Ca faisait longtemps que j'avais pas fait de note sur mes pieds. Et pourtant, y en a des choses, à dire, sur mes pieds. Qu'ils sont petits, par exemple. Qu'ils sont chiants aussi. Là, par exemple, en ce moment, c'est surtout ça. J'étais contente il y a quelques jours, je me disais, tiens en ce moment c'est cool, j'ai des pompes qui me font pas d'ampoules, même les neuves que je viens d'acheter, c'est comme des pantoufles. Pas de crevasses non plus, parce que pour une fois, voyant venir l'été, j'ai fait gaffe et trouvé une... [Lire la suite]
Posté par Mlle Moi à 19:20 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 juillet 2010

D'un creux.

   Mon plus ancien souvenir, je l'ai perdu. Je l'avais il y a quelques années encore. Et puis je ne l'ai plus retrouvé. Il ne me reste que ce que j'en disais quand je l'avais encore. Comme si je l'avais enrobé de mots, et qu'il n'en restait que ce cocon. Un moulage à cire perdue. Je peux le décrire: une grand escalier sombre, qui monte devant moi, dans une pièce elle-même assez sombre. Mais ce n'est pas réellement du souvenir, que je parle.   Je m'étais demandé l'an dernier, en commençant cette série de notes sur... [Lire la suite]
Posté par Mlle Moi à 18:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
17 juillet 2010

D'une plage.

    Tunisie. Je suis seule à la plage avec mon père. Les nuages d'orage s'amoncellent sur la mer. Le sable est très blanc, et le ciel d'une couleur presque ardoise, dure. La lumière est tranchante.
Posté par Mlle Moi à 09:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
15 juillet 2010

D'un oiseau

    La maison de la rue de M... Un oiseau mort sur la terrasse de derrière. Mon père m'explique que c'est un pic-vert, et qu'il n'a pas vu la baie vitrée, qu'il volait et qu'il s'est cogné dedans, que ça arrive assez souvent.     Aucune idée, aucune image, aujourd'hui, de ce que ça me fait, à l'époque.
15 juillet 2010

D'une montgolfière

   Le coiffeur des cheveux de l'intérieur de la tête étant en vacances, je reprendrais bien la série de notes que j'avais commencée l'an dernier sur mes souvenirs de toute petite enfance. En partant de l'un d'entre eux, qui m'est venu récemment à l'esprit, lors du passage de ma sœur à Paris.  Ma sœur se marie. J'imagine que nous sommes au printemps ou en été. En tout cas, dans mon souvenir, il fait beau. Je dois donc avoir 4 ans, à un mois près. Il y a de l'herbe, autour de moi, un parc peut-être? Et une montgolfière,... [Lire la suite]
Posté par Mlle Moi à 01:34 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
11 juillet 2010

   Blues un peu persistant, ce soir, malgré une soirée plutôt chouette.   En rentrant, en alternance, l'envie de taper dans un mur, et l'envie de nouveau de me refaire percer l'oreille gauche. Et le sentiment confus que les deux parlent de la même chose, quelque part tout au fond. Un besoin de m'entamer, peut-être.    La question est de savoir si je vais céder à l'une des deux. Et si oui, laquelle va l'emporter.
Posté par Mlle Moi à 02:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
05 juillet 2010

D'une maison

   J'ai un faible pour les vieilles maisons de campagne. Celles qui ne payent pas forcément de mine, qui ont une architecture un peu biscornue, un peu datée, un peu stratifiée. Avec des planchers inégaux, des poutres apparentes et des petits décalages de niveaux à chaque pièce. Les vieilles maisons meublées de bric et de broc, de récup, aux sols couverts de tapis bariolés et plus très frais. Qui sentent un peu la poussière, mais pas que. Et pour peu que les bouquins poussent dans tous les coins, que la vigne vierge et les... [Lire la suite]
Posté par Mlle Moi à 23:53 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,