Words, words, words

Je cause, je cause, c'est (presque) tout ce que je sais faire

21 juillet 2010

D'un creux.

   Mon plus ancien souvenir, je l'ai perdu. Je l'avais il y a quelques années encore. Et puis je ne l'ai plus retrouvé. Il ne me reste que ce que j'en disais quand je l'avais encore. Comme si je l'avais enrobé de mots, et qu'il n'en restait que ce cocon. Un moulage à cire perdue. Je peux le décrire: une grand escalier sombre, qui monte devant moi, dans une pièce elle-même assez sombre. Mais ce n'est pas réellement du souvenir, que je parle.   Je m'étais demandé l'an dernier, en commençant cette série de notes sur... [Lire la suite]
Posté par Mlle Moi à 18:29 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

15 juillet 2010

D'un oiseau

    La maison de la rue de M... Un oiseau mort sur la terrasse de derrière. Mon père m'explique que c'est un pic-vert, et qu'il n'a pas vu la baie vitrée, qu'il volait et qu'il s'est cogné dedans, que ça arrive assez souvent.     Aucune idée, aucune image, aujourd'hui, de ce que ça me fait, à l'époque.
11 juillet 2010

   Blues un peu persistant, ce soir, malgré une soirée plutôt chouette.   En rentrant, en alternance, l'envie de taper dans un mur, et l'envie de nouveau de me refaire percer l'oreille gauche. Et le sentiment confus que les deux parlent de la même chose, quelque part tout au fond. Un besoin de m'entamer, peut-être.    La question est de savoir si je vais céder à l'une des deux. Et si oui, laquelle va l'emporter.
Posté par Mlle Moi à 02:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
20 mars 2010

D'un truc moche.

    La semaine dernière, ma maman de là-bas a essayé plusieurs fois de me joindre. En général, ce qui se passe dans ces cas-là, c'est que les gens essayent de m'appeler une première fois, je leur fixe un rendez-vous, le temps d'acheter la carte qui me permet de les appeler, moi. Et puis ils m'appellent au jour dit, et je rappelle.  C'est comme ça que ca c'est passé cette semaine, sauf que pour une raison ou une autre, la carte que j'avais achetée ne marchait pas. Au bout de plusieurs tentatives, étalées sur plusieurs... [Lire la suite]
Posté par Mlle Moi à 18:04 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,
14 janvier 2010

D'une douleur.

    C'est un peu comme une musique, il me semble. Une ligne musicale dans le fond, et puis un motif par dessus, et puis encore un autre. Une douleur sourde et un peu massive au fond, qui enfle par moment, sans  trop bouger. Et puis une autre, plus aiguë, plus pointue, qui se déplace le long de la gencive, de l'arrière vers l'avant. Je sais que quand elle atteindra la canine, elle cédera et disparaîtra. Et puis une autre, au niveau d'une dent bien précise, pas la même à chaque fois, qui se met à pulser de façon très... [Lire la suite]
Posté par Mlle Moi à 00:56 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 décembre 2009

D'un progrès.

   Y a deux ans, à la même période de l'année, j'étais sur les montagnes russes, en plein milieu d'une relation qui me faisait virer un peu dingue, et je chialais beaucoup.   Y a un an, à la même période de l'année, j'étais repliée en ptit tas dans mon lit, chez mes parents, sans envie de voir personne, sans possibilité encore de décanter la trouille que m'avait fichue un ennui de santé de mon père, et j'étais imbuvable avec les quelques personnes de mon entourage.    Cette année, j'ai pas angoissé avant... [Lire la suite]

03 décembre 2009

D'une perte

   Bah voilà. Forcément, tu passes une bonne soirée, avec des gens chouettes, t'es bien contente, toussa. Tu regardes l'heure sur ton portable sur le quai, ouhla, seulement 20 minutes entre Couronne et La Fourche, pas maaal. Tu montes dans le métro, la tête plongée dans tes petits nuages, ton sac cogne contre un gars qui descend du métro, tu fais pas gaffe, tu vas te poser, tu souris aux anges.  Et tu réalises 10 minutes plus tard, chez toi, que ton portable a disparu. Tu fouilles tes poches, tu vérifies la doublure,... [Lire la suite]
Posté par Mlle Moi à 01:49 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 septembre 2009

Variations.

   Hier matin, je suis sortie d'un immeuble du 3ème arrondissement, les yeux encore un peu humides, la tête pleine, et plutôt satisfaite de moi. Bonne matinée.   Hier soir, je suis sortie d'un immeuble du 20ème arrondissement, les yeux encore franchement humides, la tête vide, et pas satisfaite du tout. Mauvaise soirée.       Et puis j'ai couru dans les couloirs du métro pour choper la dernière rame, lu pour me remplir la cervelle d'une autre histoire que la mienne, atteint mon appartement,... [Lire la suite]
13 août 2009

De deux gâteaux

    Le jour de l'anniversaire de mon frère, il y a 22 ans (et très peu de bananes), aux Blaches. Une vieille ferme en Isère, appartenant aux P., amis de mes parents, et dont ces derniers retapent un bâtiment.     La seule chose dont je me souvienne, moi, c'est les deux gâteaux d'anniversaire. Un au chocolat, et un au citron, tous ronds.     Je m'apprêtais à écrire que ces gâteaux m'ont ravie (mniam mniam). Je me demande quand même si je me serais pas un peu insurgée (à l'intérieur au moins) sur la... [Lire la suite]
25 juin 2009

D'un cerisier.

   Printemps 87. Je n'ai pas encore 4 ans. Je rejoins les adultes dans le jardin. Mes parents doivent être quelque part sur la gauche, mais je ne les visualise pas vraiment. Mon futur beau-frère C. est devant moi, ma soeur perchée dans le cerisier. Je lui demande comment elle est montée. Elle me répond "En volant, comme les avions". Je répond que c'est pas vrai, qu'elle n'a pas de petites roulettes comme les avions ("train d'atterissage" ne doit pas faire partie de mon vocabulaire, encore, à cette époque... [Lire la suite]