Words, words, words

Je cause, je cause, c'est (presque) tout ce que je sais faire

09 décembre 2010

Mmpf.

Moi: c'était pour vérifier que tu m'aimes tjs
Moi: réponds pas, surtout, hein :)
Le frangin: mais oui je t'aime :)

Moi:ah :)
Moi:quand même :)
Moi:(j'ai le droit d'être chiante)
Le frangin:(mais oui... Tu t'en prive pas depuis 26 ans alors :) )
Moi: nan mais j'ai le droit d'être extra chiante
Moi:(26 seulement? j'ai été sage pendant un an et demi, quand même? et comment t'es au courant, toi d'abord? )
Le frangin:bah je suppose que le temps que t'appenne a parler quoi...
Le frangin:parce que dans les actes, ca va, t'es pas trop chiante :)
Moi: :D


Oui, je blogue si je veux, quand je veux. Tout plutôt que de relire ma brique.

Posté par Mlle Moi à 15:58 - Brèves - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Il faudrait créer une médaille du Mérite, pour tout individu affecté d'une sœur. Sans oublier un fonds spécial d'indemnisation, ni - quand la sœur en question a en plus la mauvais goût d'être multiple - une cellule d'assistance psychologique.

    Posté par delest, 11 décembre 2010 à 11:09
  • Mystérieux

    Moi j'ai divorcé de ma sœur il y a ... au moins. On n'est pas obligé de supporter les cons et un jour vous découvrez que votre propre sœur en fait partie, alors une seule solution vous divorcez. Tant pis, la maison de famille par dessus les moulins et je me suis fait d'autres frères et soeurs, plus fidèles ceux-là !

    Posté par JeanmiJeanmiJean, 13 septembre 2011 à 11:48

Poster un commentaire