Words, words, words

Je cause, je cause, c'est (presque) tout ce que je sais faire

11 avril 2010

D'une féministerie (2)

   Bon, comme Gilda fait un lien vers ici dans une note qui répond à un truc que je lui faisais remarquer mercredi soir dans le métro... je me décide à en faire une note, histoire qu'on sache de quoi on/ elle parle.
  Dans la pub, y a des trucs cycliques... les pubs anti-féministes, par exemple. Ca revient de temps en temps. Je ne parle pas des pubs où on fout des nanas à poil pour vendre des montres ou des voitures. Je parle des pubs visant un public féminin, et leur proposant de s'identifier à un discours réac en matière d'image de la femme.

   Les affiches des 3 suisses qu'on voit en ce moment placardées partout en sont un très bon exemple:

affiche3



affiche4_3suisses_mode_pub_campagne_de_com



affiche2

Je pense aussi à l'une des affiches promo d'un nouveau magazine féminin, "BE", dont le slogan proclame royalement, "On vient de s'épiler, il faut qu'on trouve un maillot de bain et un mec avant que ça repousse!". Je la trouve pas sur le net, j'essayerai de la prendre en photo la prochaine fois que je tomberai dessus dans le métro. En espérant que les spasmes de fureur que la lecture de ce genre de conneries provoque chez moi ne me feront pas trop bouger au moment de prendre la photo...

Posté par Mlle Moi à 00:17 - Morose - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Merci pour le billet éclairant. Mais je n'avais pas dit ça pour t'obliger à bosser sur un sujet qui t'énervait, tu sais.

    Je te trouve gentille quand tu dis que c'est cyclique, du haut de mon grand âge, je vois surtout qu'en matière de féminité et considération des femmes et place des femmes dans la société on observe surtout un vaste retour en arrière, qui s'est amorcé dans les années 80 et s'accentue peu à peu l'air de rien, avec la complicité désirante des femmes elles-mêmes (il faut bien plaire, n'est-ce pas). Les diktats d'apparence, d'autant que la soumission à ce qu'ils imposent est génératrice de profits, ont rarement été si prégnants. On en est quand même à relooker des chômeurs pour leur soi-disant redonner accès à l'emploi. Surtout les chômeuses.
    Plog.

    Posté par gilda, 11 avril 2010 à 00:53
  • Ben, ça me trottait dans la tête depuis quelques jours, cette note, donc y a pas de mal.

    Peut-être que je dis "cyclique" parce que moi, je le constate de façon cyclique. Il y a certainement des périodes où mon seuil de tolérance face à ce type d'âneries s'abaisse sensiblement

    Posté par Mlle Moi, 11 avril 2010 à 01:03
  • Chère madame 3 suisses,

    si on t'as fait croire que le point G était dans la penderie et plein de toile d'araignées, prend un 4° suisse. Ou change de nationalité, tu finiras peut-être par trouver d'autres orgasmes qu'avec les talons aiguille.
    Bien à toi.

    La Redoutable.

    Posté par anita, 11 avril 2010 à 11:45
  • Ah oui, je partage ton agacement.

    Et le pire, c'est qu'on est pas si nombreuses que ça choque...

    Pfff.

    Posté par Anne, 12 avril 2010 à 09:58
  • A rire

    hihihi!!!

    Posté par Marie, 12 avril 2010 à 10:42
  • Tiens, tiens. Prudence mâle, dirait-on. Si redoutable que ça, le coup de griffes mademoisellien ? Sujet sensible, c'est sûr Pourtant, ce boycott des trois suisses (et même des quatre, si j'ai bien tout lu), c'est un beau message à votre endroit :
    En matière de point G, et même en petite forme, un seul français, c'est tellement mieux.

    Posté par delest, 12 avril 2010 à 12:42
  • Mais heu... vous avez quoi contre les Suisses? Bon d'accord, je suis seul il en manque 2 et les frangins sont en province. Et pour le point G on dira ce qu'on veut, mais on ne peut pas m'accuser de ne pas avoir participé aux recherches... si on peut rendre service, même suisse...

    Posté par Gilsoub, 12 avril 2010 à 21:50
  • j'avais en effet été atterrée par cette publicité...

    Posté par Ennairam, 13 avril 2010 à 00:32
  • Princesse Erika

    Beaucoup de blabla pour pas grand chose !!

    Posté par Cafardman, 13 avril 2010 à 11:36
  • Je n'avais pas vu celle des 3 suisses mais par contre celle pour le magazine m'avait assez estomaquée de connerie ouais... je me souviens il y a un ou deux ans avoir voulu prendre en photo la une de je ne sais quel féminin qui prônait un programme en trois étapes pour se décaper/épiler/dérider, -plisser, etc : tout enlever surtout, même le cerveau donc.

    Posté par Gamacé, 16 avril 2010 à 01:19

Poster un commentaire